Brokers for
Unicredit Bourse

Comment choisir facilement sa Protect

Tout investissement boursier implique un risque, c’est à dire des pertes potentielles. Maximaliser ses performances c’est en fait optimiser le rendement potentiel d’un investissement en fonction d’un niveau de risque prédéfini. Cette démarche que l’on pourra appliquer à son portefeuille notamment par le biais de Kilovar, l’unité de mesure des risques développée par les spécilaistes d'Equipe Bourse, est l’un des éléments clef pour l’investisseur boursier.
Avec les Protect UniCredit, il est possible de déterminer dés le début de l’investissement la part du capital qui sera risquée en choisissant un niveau de protection et une participation adaptée à son scénario de marché. Pour apprécier correctement les différentes alternatives en fonction des conditions de marché et de ses attentes sur le sous-jacent, on pourra suivre une méthode simple :
  1. Choisir le sous-jacent : se construire un scénario
    Investir sur des Protects c’est investir sur l’évolution à moyen terme d’une action ou un indice sur lequel l’investisseur a déterminé un scénario. La Protect est un moyen dinvestir facilement dans cette stratégie. Ce scénario devra permettre de définir dans quelle mesure le sous-jacent pourra varier à la hausse et à la baisse et à quel horizon temporel.
  2. Choisir le niveau de la protection. : fixer son risque
    Parmi l’ensemble des Protects disponibles sur le sous-jacent choisi, il faudra rechercher celle qui se rapproche le plus au scénario de marché et à la propension au risque qu’a l’investisseur. La règle boursière qui établi que plus le rendement potentiel est élevé plus le risque est élevé, se traduit dans ce cas par le choix de la protection. Plus le niveau de protection sera bas, plus la perte potentielle sera élevée en cas de repli du sous-jacent (tout en restant cependant inférieure à celle d’un investissement direct).
    Avant chaque investissement, il est recommandé de déterminer la perte potentielle maximale que l’on disposé à subir. Dans le cas, du choix d’une Protect, c’est la diférence entre le prix d’achat et le niveau de la protection. Sur le site www.bourse.unicredit.fr, le pourcentage du capital garanti pour chaque Protect est calculé en temps réel dans les cotes interactives. Ce pourcentage dépend du prix de marché de la Protect. Il est pour cela nécessaire de le contrôler au moment de l’investissement.
    On remarquera que dans le cas des sous-jacents exprimés dans une devise tierce, la perte maximale pourra également être influencée par les évolutions négatives du taux de change entre cette devise et l’Euro.
    Choisir sa Protection, un exemple
    Illustrons ce raisonnement avec quelques exemples sur des Protects sur l’action A avec 12 mois de durée de vie résiduelle, et supposons que cette action cote 40 Euros.
    Prix et Kilovar (risque) de l’action A
    Protection (en Euros)
    Participation (en %)
    Prix d’une Protect (en Euros)
    Capital protégé (en %)
    EUR 40
    35
    25%
    3,60
    97%
    EUR 40
    35
    50%
    3,74
    93,6%
    EUR 40
    40
    25%
    4
    100%
    EUR 40
    40
    50%
    4,11
    97%
    Pour mieux appréhendé les risques de marché, les investisseurs peuvent égaleemnt se rporter à la méthode KiloVar mise en place par TradingLab qui permet d’estimer de 0 à 1000 le risque des instruments financiers et des portefeuilles. Kilovar est acéssible gratuitement sur www.bourse.unicredit.fr.
  3. Choisir son niveau de participation : la perspective de rendement
    Après avoir défini le niveau de protection, l’investisseur va choisir les Protects en fonction de leur Participation : 25%, 50% ou 100%. Pour une même protection, plus la participation est élevée plus le risque est élevé du fait d’un coût d’achat plus élevé. La participation à la hausse s’active dés que le sous-jacent se trouve au-dessus du niveau de la protection.
    On pourra éviter des Protects dont le niveau de protection est proche ou supérieur à celui du sous-jacent. Dans ce cas les hausses du sous-jacent ne seront répercutées effectivement qu’au-dessus de ce niveau.
  4. Choisir l’échéance. se laisser le temps
    Au moment de leur émissions les Protects dispose généralement d’une durèe de vie comprise entre 12 et 24 mois. Elle devra être adaptée au scénario sur le sous-jacent : par exemple, dans le cadre d’un scénario de hausse de l’action (au-dessus du niveau de protection) dans les 6 mois à venir, il sera préférable de se reporter sur des Protects avec une durée de vie résiduelle supérieure à 6 mois.
    Les Protects peuvent être adaptées à des placements à moyen terme. En effet, on remarquera que bien qu’elles incluent une composante optionnelle, l’écoulement du temps n’influence que marginalement leur prix de marché.
    A ce stade, l’investisseur peut définir quelle sera la Protect la mieux adaptée à son scénario. On remarquera qu’il n’est pas nécessaire d’acquérir une Protect dès sa date d’émission. Le choix pourra se faire entre toutes les Protects disponibles, c’est à dire toutes celle cotées en bourse.